Étiquettes

, , , , ,

Et ce, pendant que les salariés s’appauvrissaient ou perdaient leur emploi

En Grande Bretagne, une étude sur les revenus des dirigeants des entreprises du principal indice boursier de la Bourse de Londres révèle que leurs revenus ont bondi de 49 % depuis l’an dernier. Ce rapport arrive alors que des mesures d’austérités, imposés par le gouvernement conservateur, affligent la majorité de la population.

La réaction du secrétaire d’un des principaux syndicats britanniques démontre sa colère:

Un autre exemple éclatant de la manière dont se comportent ces porcs cupides qui dirigent nos entreprises.

Cette étude sort deux semaines après l’annonce d’un taux de chômage record en Grande Bretagne. Près de 2,6 millions de Britanniques sont désormais inscrits au chômage et certains prédisent que le nombre de chômeurs sera bientôt de trois millions. En particulier, le chômage des jeunes est en train d’exploser à 21,3 % chez les 16 à 24 ans. C’est un record absolu depuis le début de la compilation de statistiques les concernant.

Ces jeunes chômeurs portent un habit veston ainsi qu'un chapeau rond mal placé sur leur tête

Costumés à l'occasion d'une manifestation, de jeunes chômeurs font la file devant un centre d'emploi à Londres

Pendant ce temps, le gouvernement conservateur continue de supprimer des emplois dans la fonction publique. Seulement pendant l’été, le nombre de fonctionnaires a fondu de 110 000 à cause des coupes budgétaires ayant frappé de plein fouet les municipalités. Malgré les appels de l’opposition et les manifestations des indignés, les conservateurs au pouvoir excluent toujours de réviser leur plan de lutte contre le déficit qui vise à rassurer les marchés financiers.