Étiquettes

, , , ,

Ayant étudié les mouvements sociaux dans le cadre de ma maîtrise en sociologie, je suis convaincu de l’impact des manifestations bien que je sache qu’il n’est pas toujours évident de mesurer ces impacts.

Au début de 2011, nous avons vu les gouvernements de la Tunisie et de l’Égypte être renversés suite à des manifestations. Dans ces cas, il est entendu que ces gouvernements sont tombés à cause des manifestants.

Huge protest in Madrid, October 15 2011

Manifestation monstre à Madrid le 15 octobre 2011

Par contre, plusieurs médias tendent à limiter la portée du Mouvement des indignés de Wall Street et d’ailleurs. Par exemple, nombre d’articles parlent d’un essoufflement à venir du mouvement social.

Pour ma part, je crois que les manifestations contre les inégalités ont déjà beaucoup fait pour changer les mentalités. Le fameux slogan «Nous sommes les 99 %» a mis de l’avant l’idée que peu de gens sont trop riches alors que beaucoup de gens sont trop pauvres. Ainsi, François Brousseau dans Le Devoir fait remarquer qu’un sondage du magazine Time donne 54 % d’opinions positives face au mouvement Occupy Wall Street. Conséquence: le leader de la majorité républicaine aux États–Unis a reconnu que «oui, il y a des gens en haut de l’échelle qui ont trop, et trop de gens en bas de l’échelle qui n’ont pas assez». Qui aurait pensé jusqu’à récemment qu’une figure des Républicains se positionne contre les inégalités? Voilà un excellent exemple des impacts que peuvent avoir les manifestations.

Je remercie tous ceux qui sont sortis dans les rues et sur les places pour dénoncer les inégalités devenues trop grandes dans nos sociétés. Encore une fois MERCI à vous. Votre message contribue à faire évoluer les mentalités.