Étiquettes

Trois années se sont écoulées depuis la Grande récession de 2008 et l’économie des pays développés n’a toujours pas repris le chemin de la croissance. Les nouvelles économiques parlent de crises bancaires, d’une deuxième récession possible, de la faillite de pays comme la Grèce et l’Espagne, de l’embourbement des États–Unis aux prises avec un taux de chômage élevé et un marché immobilier qui s’enfonce et, la semaine dernière, d’un conseiller du FMI qui a exprimé sa crainte de voir le système financier mondial s’écrouler!

Que se passe-t-il? Comment donner un sens à tout ça? De nombreuses lectures m’ont amené à avoir ma petite idée là-dessus. C’est ce que je souhaite partager avec vous aujourd’hui.

Je m’explique. Comme vous le savez sans doute, habituellement, lorsque l’économie ralentit, les banques centrales des pays concernés abaissent leur taux d’intérêt, ce qui a pour effet d’augmenter la quantité d’argent disponible dans leur économie. Habituellement, le taux d’intérêt est abaissé graduellement jusqu’à ce qu’une certaine relance de l’économie soit constatée.

Cependant, depuis la crise de 2008, les taux d’intérêt ont été abaissé à près de 0 % dans la plupart des pays développés et, malgré cela, la situation économique de ces pays reste préoccupante.

La courbe du graphique indique que le taux d'intérêt aurait dû être abaissé jusqu'à -7 % si la limite du 0 % pouvait être franchieCette situation aurait-elle quelque chose à voir avec le fait que les taux d’intérêt ne peuvent être abaissés en deçà de zéro? Le graphique ci-contre nous illustre que, si cela était possible, les taux d’intérêt auraient dus être abaissés de sept points de pourcentage additionnels afin de sortir de la crise économique de 2008.

Selon plusieurs économistes, dont Paul Krugman, une telle situation est appelée «Trappe à liquidité» et explique, au moins en partie, pourquoi l’économie de la plupart des pays développés est restée stagnante depuis 2008. Et c’est pourquoi je crois que l’économie américaine pourrait rester stagnante encore longtemps.

Et vous, comment et quand croyez-vous que l’économie américaine pourrait se remettre à croître suffisamment pour retrouver les emplois perdus suite à la crise de 2008?